En tant qu’intérimaire, obtenir un prêt immobilier peut parfois sembler difficile. Il est nécessaire de prendre certaines précautions et de se préparer correctement avant de demander un prêt afin d’augmenter ses chances d’obtenir une offre favorable. Retrouvez dans cet article les étapes à suivre pour obtenir un prêt immobilier en tant qu’intérimaire.

Intérimaire : quelles sont les options pour accéder au crédit ?

Les établissements bancaires prennent en compte le risque lié à la situation d’intérimaire et doivent s’assurer que les emprunteurs sont en mesure de rembourser avant d’accorder des crédits. Cependant, en fonction de l’ancienneté et de la situation financière de chaque intérimaire, il existe des possibilités de crédit auprès des établissements bancaires ou du FASTT. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus : https://www.emprunter-malin.com/credit-pour-interimaire/.

A voir aussi : Pourquoi faut-il investir dans l'or ?

Comment obtenir un prêt immobilier lorsque l’on est intérimaire ?

Si vous êtes intérimaire, votre demande de crédit sera plus étroitement examinée que celle d’un salarié à contrat à durée indéterminée (CDI). Cela présente des garanties financières plus importantes. Pour prouver votre sérieux financier à l’organisme de prêt, vous devez présenter un dossier solide, avec un plan de financement solide.

Certains facteurs peuvent avoir une influence sur la décision de la banque de prêter ou non pour un prêt immobilier :

Lire également : Quel est le fonctionnement de la loi Pinel Outre-mer ?

  • être employé au moment de la demande de prêt. En général, les banques demandent aux emprunteurs de prouver qu’ils travaillent sans interruption depuis 18 mois. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à présenter à la banque un plan à moyen terme. Cela permettra de la rassurer sur la stabilité de votre avenir financier.
  • Se constituer un garant Si un proche peut se porter garant d’un emprunteur provisoire, cela constitue un solide gage de confiance pour l’établissement de crédit. Toutefois, il est important de noter que le garant sera responsable du remboursement en cas de défaillance financière.
  • Preuve de la capacité d’épargne Le compte bancaire est apprécié pour sa bonne gestion.
  • Fournir des revenus complémentaires et permanents pensions, subventions et allocations. De même, si vous disposez de revenus locatifs, n’hésitez pas à le préciser.
  • recourir au FASTT : le FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire) est un organisme qui aide les intérimaires à financer des projets, notamment des prêts immobiliers.

Vous êtes intérimaire et recherchez le meilleur taux et la banque la plus ouverte à votre profil ? Un comparateur de crédit pourra vous aider. C’est un outil gratuit qui propose les meilleurs taux du marché.

Bien que les intérimaires aient des difficultés particulières pour obtenir un prêt immobilier, cela n’est pas impossible. Les établissements bancaires mettent en place des solutions sur mesure, afin de répondre aux besoins des intérimaires. Il est donc important de bien étudier les différentes options et de contacter plusieurs organismes pour trouver celui qui offrira le meilleur taux, les meilleures conditions et les meilleures garanties possibles.