Quels sont les projets de J.K. Rowling en ce moment ? Est-ce qu’elle est toujours actuellement écrivain ? Voici une interview exclusive qui répond à ces questions.

Quelle est la maison de J.K. Rowling ?

A la fin de son livre « La maison des secrets », publié en 2007, J.K. Rowling dévoile l’emplacement de sa propre maison dans le Somerset (Royaume-Uni). La demeure est située près de chez elle à Godric’s Hollow et est connue sous le nom de « Les Trois Balais ».
D’après les témoignages recueillis par la journaliste britannique Joanne Harris, « La maison des secrets » aurait été écrite entre 1999 et 2000, pendant que Rowling habitait encore chez sa mère. La jeune femme achète la propriété en 2001. Les travaux d’aménagement ont été effectués par l’architecte anglais Terence Conran, arrivé à Godric’s Hollow après son départ du cabinet Terence Conran Associates.

A lire en complément : Quels sont les effets du DPE sur la valeur de votre bien immobilier ?

Les lieux où a été réalisée la saga Harry Potter

Le 15 juin 2005, J.K. Rowling publiait sur son blog une vidéo intitulée « Quelle est la maison de J.K. Rowling? ». La réponse est une petite maison située dans les environs de Godric’s Hollow à Leicestershire, en Angleterre.

Que représente pour les fans de la saga Harry Potter l’ouverture de la maison de J.K.

Quand est-ce qu’on va pouvoir visiter cette maison ?! C’est l’une des plus populaires demandes que les fans de la saga Harry Potter font régulièrement. Et bien, il semblerait que ce soit beaucoup plus proche que nous ne le pensions ! Selon The Sun, la maison de J.K. Rowling sera ouverte aux visiteurs en juin 2019.

A voir aussi : Simplifiez vos déclarations fiscales avec les démarches en ligne

Les fans se demandent souvent pourquoi elle a choisi cette ville et non pas une autre pour son édifice. La réponse semble être simple : elle y est heureuse et ses racines se trouvent ici. Ce qui rend cette maison particulièrement attachante, c’est qu’elle abrite les instants forts de sa vie personnelle et professionnelle. Elle a écrit, dans un livre publié en 2016, que « tout avait commencé à Oxford ».