Une fois que vous avez contracté un crédit immobilier, vous aurez certainement besoin de souscrire à une assurance prêt immobilier. Cette garantie vous permet d’apercevoir votre prêt immobilier s’il s’agit d’une acquisition de bien ou d’un investissement locatif. Quelles sont les conditions pour votre assurance prêt immobilier ? Retrouvez ici les différents critères que doit respecter un contrat d’assurance de prêt-immobilier. Cet article met en vous présente les différentes conditions pour une bonne assurance prêt immobilier. 

La limite d’âge et la convention AERAS

L’âge minimum pour avoir la possibilité de contracter une assurance prêt immobilier est fixé à 18 ans. Cependant, il n’existe aucune limitation, en question d’âge, une fois que vous êtes éligible pour les autres conditions d’octroi du prêt. De ce fait, tout comme votre banque prend le risque en réalisant un prêt financier, votre compagnie d’assurance prend également un risque en mettant en validité un contrat de prêt immobilier. Rendez-vous ici https://www.century21sunsetrealtors.com/ pour plus de détails.

Avez-vous vu cela : Les critères de choix d’une bonne assurance habitation

Pour les assureurs, les personnes qui présentent de graves problèmes de santé sont ordinairement vues comme des risques très aggravés. Cette situation restreint leur possibilité de souscrire à une assurance prêt immobilier au sein de leur entreprise. C’est pour cette raison que la convention AERAS a été mise en place pour faciliter la tâche à ces tiers de personnes. Elle vous permet de vous assurer tout en empruntant même si vous présentez un risque aggravé de santé.  Il est bien de noter qu’uniquement les personnes qui n’auront pas 70 ans à la fin de leur prêt y sont éligibles.

L’état de santé de l’assuré

Votre état de santé constitue l’une des conditions primordiales que la compagnie d’assurance que vous avez choisie prendra en compte dans le cadre d’un contrat d’assurance de prêt.  Les assureurs demandent généralement aux personnes qui aimeraient souscrire à ce type d’assurance de remplir une fiche composée de l’ensemble de leurs données médicales. De ce fait, l’assureur évalue les risques qui sont liés à votre santé afin de vous proposer une formule d’assurance qui serait adaptée à vos caractéristiques. Dans le cas le risque est très élevé, l’assureur a la possibilité de refuser d’assurer le client. 

En parallèle : Les avantages d’une assurance auto

En dehors des risques médicaux, les assureurs ont la possibilité de prendre également compte d’autres critères qui porteurs de risques aggravés et pouvant amener à un refus d’assurance. Il s’agit essentiellement d’une pratique de certains sports susceptibles d’entrainer un risque de mortalité plus important. Nous avons l’exercice de certaines professions. Dans les deux cas précédant, les assureurs s’intéressent aux statistiques des accidents du travail dans le but de déterminer les professions à risques. De même, les séjours dans certains pays peuvent pareillement constituer un objet de refus au contrat. Les assureurs se basent sur le taux de criminalité ou de la qualité de décès aux soins pour l’évaluation de la destination.